D’îles en îles : Koh Tao, Koh Phangan, Koh Lanta, Koh Phi Phi

Nous arrivons dans le sud de la Thaïlande par un bus de nuit (Bangkok – Koh Tao via la compagnie Lomprayah – 1100BHT par personne). Après 9 bonnes heures de bus et un sommeil difficile à trouver pour cause de jetlag, nous arrivons à Chumphon à 5h du matin. Nous prendrons le ferry 2h après avec un corps graisseux et dans un état de fatigue avancé !

Koh Tao

   

Cette île est très connue pour ses nombreuses écoles de plongée. Nous y séjournons 2 jours durant lesquels nous profitons de la plage, du soleil et des poissons ! On aura l’occasion de voir notre premier vrai coucher de soleil sur la plage, admirez !

Après une bonne nuit de récupération, nous partons pour une journée de snorkeling (observation des fonds marin avec masque/tuba pour les non initiés). Le principe : une journée de bateau, 5 arrêts pour se baigner et observer les poissons avec un guide ; l’occasion pour nous d’observer pleins de jolis poissons, 3 énoooormes tortues et un petit requin (qui ne nous a même pas mangé la jambe).

 

  

Koh Phangan

Nous continuons notre tour des îles du Sud en partant à Koh Phangan. Nous partons à la découverte de cette petite île en scooter. Après des montées difficiles et des descentes vertigineuses, nous découvrons aux quatre coins de l’île de très belles plages.

   

Koh Lanta

Nous traversons maintenant le continent pour Koh Lanta. Oui, c’est ici, ou plutôt dans une petite île proche que la 1e saison de la célèbre émission française a été tournée ! Cette île est un peu plus grande que les précédentes, nous décidons donc d’y rester 5 nuits.

Nous sommes tout d’abord frappés par le changement de religion. Ici, toutes les femmes sont voilées, quelques recherches nous informent que 95% de l’île est musulmane.

C’est sous un soleil de plomb que nous enfourchons notre scooter pour se balader dans la forêt à la recherche de la chute d’eau de Khlong Chak (en pratique, le parking est payant, 20 BHT par scooter). De minuscules chauve-souris se cachent sous une grottes, les lianes nous barrent le passage et les moustiques nous dévorent.

 

On découvre ensuite la côte est plus sauvage. Depuis le tsunami de 2004, les gitans de la mer ont été obligés de se sédentariser dans le petit village de Ban Sangka U. C’est à marée basse et sous un soleil de feu que nous le visiterons.

 

Au détour d’un chemin…

 

Nous finirons notre escapade à Koh Lanta en visitant la Thung Yee Pheng mangrove forest. Petit écosystème où cohabitent des crabes à une pince, des singes et des arbres aux racines géantes.

   

  

Petite virée sur les marchés locaux : pleins de bonnes choses à faire découvrir à nos papilles !

 

  

 

Koh Phi Phi

Nous débarquons sur la dernière île de notre séjour dans le sud de la Thaïlande : koh Phi Phi. Cette île est vraiment très touristique (ô joie de découvrir un McDonald’s dès nos premiers pas sur l’île) mais elle vaut vraiment le détour car les paysages sont magnifiques : plages de sable blanc, eaux turquoises, décors de carte postale.

Nous restons 3 jours sur cette île. Nous avons l’occasion de nous balader au bord de la plage, de faire les cachalots dans l’eau turquoise pendant de longues heures, de faire le tour de l’île lors d’une excursion, de grimper dans le célèbre point de vue et surtout de découvrir Maya Bay (la célèbre plage du film avec Léonardo Dicaprio).

 

   

 

 

 

 

Petits conseils des grands voyageurs que nous devenons :

  • Si vous décidez de louer un scooter, adressez-vous directement à votre auberge. Ils ont souvent des plans qui s’avèrent moins foireux que les gros loueurs. Les scooters sont un peu moins récents mais ils ont l’air moins regardant.
  • La plupart du temps, les auberges proposent aussi de vendre les tickets de bus ou bateau. C’est le même prix qu’ailleurs et souvent ils proposent des services de taxi gratuits ou peu chers comparés à ceux que vous pouvez trouver dans la rue.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *