Da Lat : un peu de fraîcheur

Nous prenons un énième bus (nous nous sommes d’ailleurs demandé combien d’heures de bus nous avions fait depuis le début de notre aventure mais je crois que nous ne préférons pas savoir…). Nous ne sommes qu’une petite dizaine dans ce bus et nous pensons tout d’abord qu’il nous emmène dans une plus grande station. Finalement, nous ferons les 160 km entre Mui Ne et Da Lat dans ce bus presque vide, les portes ouvertes.  Là, vous vous dites, 160 km ça va, en 2 petites heures ils sont arrivés mais c’est sans compter sur les routes en très mauvais état et dans la montagne, le trajet durera environ 4h comme prévu. Mais c’est aussi ça le voyage et on le prend avec beaucoup de patience étonnamment.

Arrivée à Da Lat, il fait frais ! Cela fait maintenant presque 2 mois et demi que nous avons quitté le froid français et nous sommes contents de retrouver un peu de fraîcheur ! N’imaginez pas qu’on est en train de vivre votre hiver mais on supporte une petite veste, il doit faire entre 18 et 25 degrés. On dormira même sous la couette !! Cette petite ville est construite autour d’un lac et a plusieurs surnom :

  • la ville des lunes de miel : notre hôte nous explique que de nombreux mariés vietnamiens viennent passer leur lune de miel ici. On est bien loin des clichés de la lune de miel des européens !!
  • la cité des fleurs : dans cette région, on cultive énormément de fleurs, plus de 60% des fleurs vendues au Vietnam sont cultivées ici
  • la petite Paris : à part un pylône qui ressemble vaguement à la tour Eiffel, on n’a pas compris !

Le premier jour, nous nous baladons autour du lac et visitons le jardin. C’est assez propre et très agréable.

Nous découvrons un supermarché (un vrai de vrai comme en France) qui vend du bon pain et des chocolatines/pain au chocolat ! ** joie **

Nous passerons aussi à la gare de Da Lat, construite par Gustave Eiffel (il est partout celui-là…). C’est mignon mais pas de quoi en faire un fromage non plus !

Le soir, nous sommes invités à partager le repas avec le patron de l’auberge et les autres clients. C’était sympa même s’il n’y avait pas trop d’ambiance. Il est assez difficile pour nous d’être spontanés en anglais mais on y travaille ! Nous avons pu goûter la « happy water », comprenait alcool de riz au thé d’artichaut.

Le lendemain, nous louons un scooter pour la journée pour partir à la découverte des alentours. La région est assez montagneuse (rappelez-vous, on est à 1500m d’altitude, c’est haut pour le Vietnam) avec de nombreuses plantations et cascades. Nous décidons d’aller vers la cascade des éléphants réputée pour être un peu moins touristique que les autres. La balade est vraiment sympa en scooter, la cascade aussi mais pour le côté non touristique on repassera. Contrairement à la Thaïlande et au Cambodge, nous voyons beaucoup de vietnamiens faisant du tourisme et quand ils sont là, ils prennent énormément de selfie (d’ailleurs ils adorent les selfies avec les européens).

 

Sur la route, nous visiterons un atelier de soie et une plantation de café.

Le lendemain, nous visitons la célèbre « crazy house » de Da Lat. Comme son nom l’indique c’est une maison un peu folle (on n’ose pas imaginer ce qu’il se passe dans la tête de son architecte) : des escaliers partout, un univers délirant. Vous verrez cela certainement mieux dans la vidéo.

Notre passage à Da Lat fut très agréable et ressourçant. Nous prenons maintenant un bus de nuit direction Hoi An.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *