Cebu – Tortues, requins et compagnie

Après quelques heures de bateau et de bus, nous débarquons à Oslob sur l’île de Cebu. Le lieu est très connu pour la rencontre avec les requins baleine. Nous prévoyons cela pour le surlendemain.

Nous partons découvrir à pied la ville de Oslob et on voit très rapidement qu’il n’y a pas grand chose à voir si ce n’est un cuartel espagnol.

  

Nous décidons donc de louer un scooter pour partir découvrir des cascades de l’autre côté de l’île. Nous ne regrettons pas car la route est vraiment très belle. On prend de la hauteur et on a une vue magnifique sur la côte.

Nous arrivons à Santander où de nombreuses cascades sont indiquées. Nous faisons un premier arrêt à Aguinid. Nous ne nous y attardons pas car nous comprenons très vite qu’il faut qu’on laisse nos affaires à l’entrée car tout prend l’eau dans cette cascade. Ayant notre vie dans notre sac à dos (passeport, appareil photo et compagnie), on fait demi-tour. Nous faisons un deuxième arrêt à Hidden Falls. Comme d’habitude aux Philippines, nous devons être accompagnés par un guide pour y aller, question de sécurité qu’ils disent… (on se demande si ce n’est pas plutôt une question d’argent…). Nous on n’aime pas trop ça parce qu’on a l’impression d’être plus pressés. On décide quand même de prendre notre temps et de découvrir cette cascade assez sympa. Elle est assez haute et on peut y faire des sauts. Le constat est que nous ne sommes pas très courageux, seule Marion sautera d’un mini rocher !!

Après un arrêt dans une boulangerie et un goûter dans un parc, nous prenons la route en sens inverse. La vue est toujours aussi magnifique !

Le lendemain, comme prévu, nous partons à la rencontre des requins baleines. Le rendez-vous est fixé à 5h30 et on se demande bien pourquoi si tôt. Quand on arrive sur les lieux, on comprend pourquoi : on n’est pas tout seul et tout est minuté ! Qu’on se le dise, cette attraction est extrêmement touristique et pas naturelle. En effet, les requins sont nourris pour qu’ils restent là et soient vus par les touristes. Nous étions conscients de cela, on avait pesé le pour et le contre et on a quand même décidé de le faire parce qu’on nous avait souvent dit que c’était magique malgré tout. Après avoir reçu quelques consignes de sécurité, nous montons dans le bateau qui s’arrête à 50m de la plage, les requins sont là, on peut sauter à l’eau. Armés de notre masque et tuba, on découvre avec quelques frissons ces animaux : ils sont très impressionnants. Nous passons une demi-heure à les observer, nous nous sentons tout petits face à ces bêtes !! Heureusement elles ne sont pas dangereuses pour l’homme.

 

En revenant de manger, nous entendons en face de notre hôtel beaucoup de gens crier. C’est dimanche et il semblerait qu’il y ait des combats de coqs !! Curieux, nous décidons d’aller voir ce qu’il se passe. Nous arrivons dans une arène remplie à 99% d’hommes où se déroule le plus gros de l’animation. On n’a pas compris grand chose aux paris, ça hurlait dans tous les sens et des billets volaient !! Viens ensuite le moment du combat : les coqs sont « présentés » l’un à l’autre, comprenez ici que leurs maîtres les tiennent et ils s’arrachent quelques plumes entre eux ! Sympa comme rencontre !! Ensuite, on enlève la protection sur la lame accrochée aux pattes et on lâche les deux coqs. Selon les combats, certains coqs prennent quelques minutes pour s’observer du coin de l’œil avant de s’entretuer !! Le gagnant est le dernier coq vivant. Un combat dure seulement quelques secondes… Après 3 ou 4 combats, on sort de l’arène et on découvre que les combats vainqueurs sont ensuite soignés sur une « table d’opération ». Les coqs, lorsqu’ils sont vivants sont vraiment choyés ! D’ailleurs, tout au long de ce séjour aux Philippines nous avons été bercés par les chants des coqs des élevages. Imaginez des dizaines de coqs qui se répondent entre 4h30 et 8h du matin sous votre fenêtre…

Il est temps pour nous d’attraper un bus pour prendre la direction de Moalboal. Nous atterrissons dans un bus local et c’est cheveux au vent que nous arrivons à destination.

Nous passerons 2 jours à Moalboal à traîner sur la plage et à faire du snorkeling. Nous avons eu la chance d’admirer plusieurs tortues à quelques mètres de notre plage, de jolis poissons et de belles étoiles de mer. Nous avons aussi vu le « sardine run », des énormes bancs de sardines qui se déplacent à l’unisson (désolé mais photos et vidéos ne rendaient vraiment rien…). C’est assez drôle à voir et de leur faire peur pour les voir bouger !

 

 

 

Nous rejoignons maintenant la ville de Cebu City où nous devons prendre un avion le lendemain. Le bus est blindé et nous faisons les plus de 3h de trajet assis sur nos sacs dans le couloir.

La ville de Cebu ne présente que peu d’intérêt, c’est la deuxième ville du pays et ça a un petit air de Manille. Nous en profitons pour faire un peu de shopping. Vous remarquerez l’intimité des cabines d’essayage… Alex en profitera pour faire rattraper sa superbe coupe par un monsieur/dame. Ici, il y en a partout mais ce qui est marrant c’est que ce sont plus des hommes très efféminées que des travelos !!

Le soir, nous allons manger un barbecue dans un petit boui-boui de rue et nous nous adaptons aux coutumes locales. Ici, pas de vaisselle, les assiettes sont recouvertes de sacs plastique et on mange avec les mains dans un sac plastique. Et pour le verre ? Un sac plastique, bien évidemment ! Pour la minute environnement, on repassera !  C’était assez drôle et les locaux étaient amusés de voir ces deux étrangers se plier à leurs coutumes. A l’évidence, ils voient passer peu de touristes dans cette échoppe !! A la fin du repas, ils nous demanderont même de poser pour une photo, de vrais stars !!

Le lendemain, nous prenons un taxi en direction de l’aéroport où nous nous envolons vers une autre île.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *