Palawan & Coron – Kayak, sable blanc et eaux turquoises

Depuis Cebu, nous prenons un avion direction Puerto Princesa, la ville principale de l’île de Palawan. Nous avons prévu de n’y rester qu’une nuit pour partir directement à Port Barton. Le lendemain, on prend donc un minivan. Le trajet est long et la route en mauvais état par moment. Nous arrivons à bon Port Barton sous une pluie battante !! C’est la première fois qu’il pleut toute une journée durant notre séjour. Ce n’est pas bien grave car nous avons rien prévu pour notre premier jour ! Et puis nous sommes accueilli très chaleureusement chez Lady Gaga (oui c’est comme cela qu’elle se fait appeler, on n’a pas osé demandé pourquoi mais on ne l’a jamais entendu chanter Poker Face, à notre grand regret). On se balade entre deux averses sur la grande plage et on mange une bonne crêpe accompagnée d’une bière, elle n’est pas belle la vie ?!

Le lendemain, nous partons en bateau pour la journée avec un groupe rencontré la veille : une française, une suisse, deux espagnols et un italo-australien. Nous passons d’île en île et on fait un peu de snorkeling. La journée est vraiment très sympa et les paysages sont beaux !

 

On découvre nos premières méduses du séjour. Une des filles s’est fait piqué sur le pied mais cela ne semble pas inquiéter notre capitaine qui prend les méduses dans les mains et leur coupe leurs tentacules, ainsi elles ne sont plus venimeuses. On fait aussi la rencontre de nos tout premiers Nemo, ils sont juste trop mignons !! On espère en revoir vite !!

 

Le soir, on profite d’un beau coucher du soleil, les pieds dans le sable, un mojito dans les mains.

  

Lors de la balade en bateau, nous avons repéré quelques coins sympa à découvrir. Ils ne nous semblent pas trop loin donc on décide de louer un kayak ! Après quelques coups de rames sous un soleil de plomb, on arrive sur une micro île. On en profite un long moment car nous sommes la plupart du temps tout seul,s quelques bateaux viennent débarquer des touristes de temps à autre mais repartent vite ! Nous mettons ensuite le cap vers Coconut Beach et White Beach, deux grandes plages. L’eau est magnifique dans ces coins là et c’est un plaisir de profiter de ces plages quasi désertes.

 

Notre séjour à Port Barton touche à sa fin. On a vraiment bien aimé l’ambiance des lieux et on aurait pu y rester quelques jours de plus. Mais notre séjour se termine bientôt et nous avons d’autres endroits à découvrir. On monte donc dans un nouveau van direction El Nido. Là le trajet est long car Alex est assis à côté d’une personne qui n’a pas la même notion que nous du mot hygiène… Et bien sûr nous sommes serrés comme des sardines !

El Nido est une ville très touristique et nous sommes un peu déçus après notre passage à Port Barton si paisible. Pour notre premier après-midi, on fait trempette sur la plage même si l’eau n’est pas très propre, de nombreux bateaux vont et viennent pour déposer des touristes. Nous observons ce balai de bateaux et on se dit qu’on n’a pas vraiment envie de participer à l’un de ses tours où tout le monde est entassé sur un bateau. Pourtant, la beauté de la région d’El Nido est accessible surtout par la mer. On renouvelle donc l’expérience du kayak. Certes, on pourra aller bien moins loin et découvrir moins de chose mais au moins on le fait à notre rythme et on essaie d’éviter de se retrouver à 50 sur une minuscule plage.

La journée est finalement parfaite. On accède à des minuscules bancs de sables ou l’eau est magnifique et nous sommes seuls pour se baigner et faire de jolies photos. En repartant, une plage que nous avions quasiment pour nous le matin est maintenant bondée. Le problème des tours de bateau c’est qu’ils vont tous au mêmes endroits au mêmes heures. Nous avons vu moins de choses c’est certain mais on l’a fait comme on avait envie !!

 

Le lendemain, nous partons pour notre dernière destination aux Philippines : l’île de Busuanga. Le premier jour, nous grimpons les 721 du mont Tapyas pour admirer le coucher du soleil. Après 4 mois de voyage, on ne s’en lasse toujours pas !!

Le lendemain, nous rejoignons une copine de classe de Marion qui est en vacances dans le coin avec 4 amis afin de partir découvrir les alentours en bateau. Nous passons une très agréable journée même si le coin est vraiment très touristique et certains sites sont un peu gâchés par le monde.

Notre tour nous amènera à Kayangan Lake où nous admirerons la vue la plus photographiée de l’île. Nous piquons une tête dans l’eau très claire de ce lac puis nous repartons en direction de Twin Lagoon. Là, on a eu du mal à profiter de l’endroit car c’était blindé !! On a quand même beaucoup rigolé de voir les touristes philippins se faire tracter par leur guide avec les gilets de sauvetage en formant une véritable chenille ! Nous avons ensuite mangé sur une petite plage. La journée avait d’ailleurs commencé par une visite au marché où nous avions acheté ce que nous voulions manger. L’équipage du bateau s’est ensuite chargé de nous concocter un bon petit repas : barracuda et thon au barbecue, maïs, riz, poulet grillé, pastèque et bananes ! L’après-midi, notre mot d’ordre était « on évite les touristes ». Nous réussirons à trouver un dernier spots de snorkeling où nous étions seuls.

L’endroit est très connu pour les quelques navires japonais ayant coulé dans le coin durant la 2nde guerre mondiale. La plupart sont accessibles en plongée et pour l’instant nous ne sommes pas encore totalement prêts pour cette exploration ! Une seule épave est accessible en snorkeling mais nous n’avons pas vu grand chose. Une bonne excuse pour revenir dans le coin dès que nous serons des plongeurs expérimentés !

Le jour suivant, nous louons un scooter afin d’accéder à une plage. Nous passons la journée à se prélasser sur le sable.

Nos aventures aux Philippines se terminent et nous avons un loooong trajet qui nous attend jusqu’à Tokyo : un avion entre Busuango et Cebu (1h) / 12h d’attente à Cebu / un avion entre Cebu et Manille (1h) / 4h d’attente à Manille / un avion entre Manille et Tokyo (4h).

En partant, dans notre minuscule avion, nous profitons une dernière fois de toutes les nuances de bleu de la mer philippine !

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *