Tokyo – Entre tradition et modernité

Nous posons les pieds au Japon, le pays star de notre périple pour Alex. C’est tout excités que nous faisons nos premiers pas dans le quartier d’Asakusa où nous logerons pendant 5 jours.

Asakusa – Un quartier calme et traditionnel

Première impression : tout est bien calme ici !! On s’imaginait une ville gigantesque et agitée et on se retrouve dans un quartier calme et silencieux. Peu de gens circulent dans les rues et les voitures sont silencieuses, hybrides pour la plupart. Et tout est incroyablement propre. Après avoir posé nos sacs (enfin !) dans notre auberge, on découvre le quartier et le temple de senso-ji. Des pagodes, des dames en kimono, des rideaux jolis tagués, on est au cœur du Japon traditionnel.

 

 

Dans ce quartier, on trouve aussi la Sky Tree, une grande tour moderne qui offre un point de vue sur la ville, le siège de Asahi beer, une société de bière (oui la tour avec un gros truc jaune dessus est censée représenter une pinte de bière avec la mousse jaune au-dessus…)

 

Akihabara – Bienvenue dans le monde des geeks

Après une bonne nuit de repos, nous voilà partis à la découverte du quartier d’Akihabara. Ce quartier est le paradis pour les geeks mais c’est aussi vraiment à voir quand on ne s’intéresse pas au monde des mangas et des jeux vidéo. Ce serait dommage de passer à côté lors d’une visite à Tokyo. Pendant tout notre séjour, on préfère la marche au métro, on se laisse le choix de passer dans des quartiers moins touristiques. On tombe par hasard sur une représentation de Sangoku au bout de 10 minutes, la journée s’annonce bien !

Arrivés à Akihabara, on tombe sur des dizaines d’immeubles remplis de magasins de figurines et d’objets divers sur le thème des jeux et des mangas.

On trouve aussi des énormes salles de jeux qui ressemblent à des casinos, le bruit y est assourdissant et l’odeur de cigarettes emplis les narines. On se demande vraiment comment on peut y rester pendant de nombreuses heures !

Des jeunes et des moins jeunes s’activent devant des jeux d’arcades, les jeux musicaux ont le vent en poupe. Ce sont des jeux du style guitar hero mais sur écran, les gens jouent vraiment à toute vitesse (serait-ce des robots ?!). On assistera à une danse endiablée sur un tapis du style Just Dance. Ici, on ne vient pas entre amis ou en famille pour pratiquer ces jeux, ce sont souvent des hommes en costume/ cravate pendant leur pause déjeuner et ils prennent vraiment ça au sérieux ! A vrai dire, cela remplace certainement une heure en salle de sport !!

D’autres dépensent leur argent dans des « grues » comme dans les fêtes foraines pour attraper diverses peluches ou figurines. Rassurez-vous, cela n’est pas plus simple que chez nous, la pince est toujours aussi naze ! A tous les coins de rues, des distributeurs permettent de compléter les diverses collections entamées. Vous vous souvenez des distributeurs de boules de chewing-gum colorée des années 90 ? C’est exactement ça sauf qu’on y retrouve des porte-clés, des figurines etc.

Bien sûr, on trouve aussi quelques magasins pour adultes. A noter que les hommes ont bien le droit d’aller dans les étages pour femmes mais les femmes n’ont pas le droit de voir ce qu’ils vendent pour les hommes. Ce n’est pas un peu sexiste ça ?!

En fin de journée, de nombreuses filles habillées de manière écolières sexy distribuent des prospectus. En fait, elles essaient d’attirer les hommes dans des Maid Café. Ce sont des bars où les serveuses portent un uniforme de domestique qui servent à boire et à manger tout en distrayant le client avec des animations en jeux et chansons.

On passe des heures à passer de magasins en magasins à observer les objets vendus et les gens s’activer dans ce monde-là ! Alex est aux anges et Marion se demande si les gens ne sont pas un peu dingues !!

Vieux Tokyo & Ueno – Au cœur de l’histoire

Pour notre 3eme jour, nous allons visiter le Vieux Tokyo. Nous nous attendions à un quartier beaucoup plus authentique que cela. On y trouve beaucoup de cimetières et quelques maisons plus traditionnelles que dans le reste de Tokyo mais pas de quoi casser 3 pattes à un canard.

 

 

L’après-midi, on se dirige vers le parc d’Ueno et on visiter le zoo. Ce n’était pas forcement prévu mais comme on avait le temps, on en a profité pour aller observer un panda, des lions, des gorilles, des rhinocéros, des girafes, des hippopotames et pleins d’autres animaux. On s’attendait à un petit zoo mais on a vu beaucoup d’animaux. On est quand même un peu sceptiques de voir des animaux en cage après ces quelques mois au cœur de la nature. Pas de photos ici car ce n’était qu’un zoo et vous savez ce que c’est !!

Odaiba – Une île artificielle et moderne

Quatrième jour, on a mal aux jambes. Tous les jours, on atteint trèèès facilement le quota des 10000 pas quotidien recommandés ! Cette fois, on prend le métro pour rejoindre une île artificielle, l’île d’Odaiba. Pour s’y rendre, il faut prendre un métro aérien où la vue est assez sympa. On s’assoit à l’avant de la première rame et on profite de la vue sur les buildings et sur la baie de Tokyo.

Nous sommes accueillis par une statue de la liberté miniature et par la skyline tokyoïte, on se croirait presque à New York.

On passe la journée à se balader dans le parc et sur la plage. Ce jour-là, c’est très calme mais il paraît que le week-end, les habitants de Tokyo investissent les lieux pour se baigner et profiter du soleil.

 

On fait encore et encore des boutiques dans un énorme centre commercial. A l’entrée de celui-ci, on trouve un énorme robot, Gotam pour les connaisseurs. A certaines heures, il s’anime pour montrer son visage.

 

Rippongi Hills – Tokyo vu d’en haut

Pour le cinquième jour, on décide d’aller découvrir Tokyo vu d’en haut. Pour ça, on se rend au plus haut point de vue de la ville à Rippongi Hills.

Sur la route, on s’arrête au temple zojo-ji, tout prêt de la tour de Tokyo. Vous aussi, vous trouvez qu’elle ressemble étrangement à notre tour Eiffel ? Apparemment celle de Tokyo est un tout petit peu plus haute !! Mais elle est carrément moins belle non ? En tout cas, nous on l’a trouvé moins impressionnante, certainement parce qu’elle est entourée d’immeubles.

Dans les jardins du temple, on trouve tout plein de statuettes d’enfants. Elles protègent les enfants du quartier.

Arrivés à Rippongi, on monte au 52e étage de la tour pour observer le panorama. La vue est sympa mais la brume gâche un peu le spectacle, il paraît que par temps clair on peut apercevoir le mont Fuji. Nous n’aurons pas cette chance.

Sanja matsuri – Festival traditionnel

Pour notre dernier jour de notre premier séjour à Tokyo, un festival se tient dans le quartier d’Asakusa. En fait, c’est un peu une grosse fête de quartier mais autour du temple senso-ji. A cette occasion, on sort les mikoshi qui représentent un dieu. Les hommes sont tous en habit traditionnel : un kimono, un short ou un slip très court et des chaussures qui séparent leurs doigts de pied. Ils sont une bonne dizaine à porter les représentations des dieux en sautillant et en criant « Issa ». L’ambiance est vraiment chouette.

 

 

Autour de cela, de nombreux stands sont installés, comme dans les fêtes foraines.

  

Marion en profitera pour participer à un petit rite. On secoue une boîte pleine de baguettes afin d’en sortir qu’une seule. Celle-ci indique un numéro qui vous prédit quelque chose. Chouette, Marion sera riche sous peu !!

Ryogoku – Rencontre avec les sumos

L’après-midi, on décide de partir vers le quartier où on peut apercevoir des sumos. Nous avons de la chance, tous les 2 mois se tiennent des combats pendant 2 semaines et c’est en ce moment. Par contre, impossible de trouver des tickets encore en vente pour assister à un combat. Autour de la salle de combat, de nombreux gens attendent les sumos qui arrivent en métro ou en taxi. Nous en verrons une bonne dizaine. Certains sont un peu plus impressionnants que d’autre mais ils ne sont pas si gros que l’on s’y attendait !! On a cru comprendre qu’on avait vu la star du spectacle, un sumo qui n’est pas japonais (en noir sur les photos si certains sont connaisseurs) face à l’acclamation de la foule !

En se baladant dans le quartier, on découvre aussi un joli jardin japonais.

Quelques trucs étonnants à Tokyo

On trouve des distributeurs de boissons absolument partout dans la ville. A chaque coin de rue, vous pouvez vous désaltérez pour quelques yens. Certains sont décorés de manière assez sympa.

 

L’activité phare pour les touristes venant à Tokyo, c’est le kart dans la ville. Déguisés en personnage Mario, les touristes parcourent la ville à bord de karts. On avait vu l’activité sur Facebook avant de partir et on a vu au moins un groupe par jour.

Vous ne parlez pas un mot de japonais ? Nous non plus ! Enfin si, on sait dire « bonjour » et « merci », ce n’est déjà pas mal ! Alors on fait comment pour commander à manger ? C’est bien simple, la plupart des restaurants présentent leur plat dans leur vitrine en version plastique. C’est assez pratique pour choisir à manger même si ce n’est pas toujours appétissant. On apprendra plus tard que les reproductions sont le plus proche possible de ce qu’on vous sert à la quantité de riz près. Une rue est consacrée à la vente de ces plats, on y trouve de tout : des sushis, des glaces, des crêpes, des currys, des tempuras et le tout en plastique ! De quoi se construire une vraie dinette mais ce n’est pas donné tout ça !! On se rend compte que c’est quand même un investissement pour les restaurants.

Les tokyoïtes font beaucoup de vélos. Ici, les cyclistes partagent les trottoirs aves les piétons. Pas de problème puisqu’ici tout le monde respecte son côté de trottoir. On croise de nombreuses mamans avec leurs enfants sur des vélos suréquipés !

On tombera aussi sur un scooter de taille impressionnante. Au Vietnam, on monterait certainement à 7 ou 8 dessus.

Si vous prenez le taxi, sachez que les portes s’ouvrent et se ferment toutes seules. N’allez donc pas claquer la porte sous peine de tout casser !!

C’en est terminé pour notre premier séjour à Tokyo. On vous félicite si vous nous avez lu jusque-là ! On prend maintenant un bus de nuit pour rejoindre la ville de Kyoto ! Alors cet aperçu de Tokyo, ça vous plait ou pas du tout ?

3 commentaires

  • Quilfen

    Excellent ! Cela a du vous changer des étapes précédentes …. bonne continuation

  • Mamounette et papa

    Super Tokyo . Le rêve de mon fils, les mangas, les robots etc ………. Sur un sacré changement, revenir à la vraie civilisation moderne. Encore plus qu’en France.
    Bisous à tous les deux.

  • Céline Cormier

    C’ était pr vous un retour à la civilisation… ça paraît tout démesuré ! Et ils sont un peu copieurs ces japonais !! Leur tour « Eiffel est bien moins belle que la nôtre… J’ espère qu’alex a adoré ce séjour qu » il attendait tant ! J’ ai vu goldorak ????… notre jeunesse ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *