Trincomalee – Découverte des plages du Sri Lanka

Nous voilà de retour dans un bus pour 7h de voyage direction la côte Est du Sri Lanka, à Trincomalee. En attendant que notre bus part, Alex joue au vendeur de tickets sous l’œil amusé de quelques passants.

  

Le voyage se passe sans encombres, Alex a dû céder sa place quelques temps et a découvert la joie de voyager debout ! Les bus sont vraiment bondés par moment ! Ajoutez à cela les vendeurs qui se faufilent dans l’allée centrale lors des arrêts, le vendeur de ticket qui fait sans cesse des aller-retours. Un joyeux bordel qui ne semblent déranger personne.

Nous posons nos valises pour 4 nuits sur la plage de Uppuveli, une grande plage de sable blanc. On profite du soleil et chaque jour les pêcheurs tirent leur filet. C’est un travail titanesque : ils partent avec leur petit bateau déposer le filet de plusieurs dizaines de mètre à des centaines de mètre du rivage. Ensuite, deux groupes de 5 personnes tirent les cordes du filet jusqu’à le ramener au rivage, petit pas par petit pas. Cela prend des heures sous une chaleur accablante, impossible pour nous de pas courir sur le sable pour ne pas nous brûler les pieds !

Quand le filet arrive sur la plage, les touristes s’approchent pour observer les prises. Les filets sont bien remplis le premier jour, un gros barracuda et pleins de petits poissons. Les anciens trient les plus petits poissons tandis que les plus jeunes vendent la pêche aux locaux venus directement sur la plage, on ne peut pas avoir plus frais !! Ici, pas de mouettes mais des centaines de corneilles très bruyantes viennent se faire un festin, un paon est même de la partie.

 

On regarde ce spectacle pendant un moment et déjà les pêcheurs préparent les filets pour le lendemain. On sent que c’est une population très pauvre, ils sont assez maigres avec des vêtements déchirés. On se demande comment sont partagés les bénéfices de cette pêche, récoltés pour le moment par un vieil homme en chemise blanche…

Quand on ne regarde pas le spectacle des pêcheurs, on profite de la belle plage et de la mer, juste là, à l’ombre de ce parasol ! 🙂

2 commentaires

  • Annick

    Coucou vous deux, même d’Italie on vous suit quant même jusqu’au bout de votre belle aventure. Vivement le retour qui approche à grand pas
    Des gros gros bisous à tous les deux. Mounette et Papa.

  • Quilfen

    Dernière ligne droite, profitez un max, a tres vite;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *